bye october – bye november

hi

« il nous faut tout faire pour conserver au fil de l’existence cette faculté créatrice de sens : voir, écouter, observer, entendre, toucher, caresser, sentir, humer, gouter, avoir du « gouté pour tout, pour les autres , pour la vie »» (Françoise Héritier)

realautomne.jpg

61 jours plus tard, et avec 30 jours de retard (mieux vaut tard que jamais, le bazar sait attendre), un automne cool avec le pilate, une petite inondation, des couchers de soleil, le conducteur de métro chantant, des sushi, la remise du bac (wow), la ligne 6, le wei, des vacances un peu, et même le dernier jour de novembre de la NEIGE, encore des découvertes et des petites péripéties : bazar here we are.

tumblr_opch49e5re1ql27suo2_540pourquoi pas


projetflowerss« There is something sort of ‘Banksy-esque’ about what we do, which is fun and exciting. »

Des fleurs dans la ville, dans la rue, dans des poubelles. Improbable et pourtant, à New York, Lewis Miller et son crew (Lewis Miller Design) réalisent des installations (guérilla installations) de bouquets immenses, colorés, ou juste de fleurs qui s’imposent dans New York. Depuis octobre 2016, à partir d’un halo « psychédélique » de 2000 fleurs autour du mémorial de John Lennon à Central Park, LM aka « The Flower Bandit », ces installations éphémères (souvent des fleurs recyclées d’évènements) illuminent le chemin des new yorkais qui les croisent, une sorte de street art floral, coloré, surprenant car inattendu – les fleurs peuvent surgir de poubelles.
“My team and I work really fast and very early in the a.m. Our call time for these flashes is 5:45 a.m., and we try to finish them before sunrise. We always recycle flowers from events when possible.”
L’idée est de propager la magie des fleurs, dans l’esprit du studio qu’est la constante poursuite de la beauté, et de recréer un sentiment, plaisir lié au fleur dans le quotidien urbain, tout en interpellant par une réflexion sur la fragilité de la vie etc.
Et WOW j’aime tellement, tomber par hasard sur autant de fleurs au détour d’une rue, c’est le quotidien qui s’illumine en un instant, et c’est beau.

@lewismillerdesignlewismillerdesign.com

« That was my goal, my vision. Create an emotional response through flowers. And in this age of social media, we saw the fruits of our labor and were instantly rewarded via Instagram […] It was one of the most rewarding and gratifying ‘events’ I have produced.»


artistevolcans

Axel Sigurðarson est photographe (éditorial et commercial) icelandais, ayant grandi et vivant à Reykjavík. Au cours de ses voyages en famille, il s’est découvert une passion pour la photographie et vit aujourd’hui de son art.
Si toutes ses photos sont riches et interessantes, les séries from above, greenland, ses voyages ou ses portraits, je suis complètement admirative et fascinée par sa série holuhraun.
Axel Sigurðarson a assisté à l’éruption du Bárðarbunga lorsqu’il se rendait vers le champ de lave Holuhraun au nord du cap Vatnajökull, il a alors pu capturer ce moment – les photos sont aériennes ce qui renforce leur caractère impressionnant. « Ses photos montrent la nature déchainée, entre roches rougies, explosion de lave et nuages de poussière et de gaz. » (i)
Ces clichés sont d’une beauté folle, et vraiment je vous suggère d’aller voir la série dans son ensemble.

@axelsigaxelsig.com


deskms
kms

61 jours à paris dont : explorer l’institut culturel italien, la vente de la maison d’édition pyramide (étape), faire un vide dressing de blogueuse, du métro, l’expo de charlotte lebon, une dédicace de soledad avec tati, les nuits blanches avec garance, voir jean lasalle (damn), pompidou, du métro, le musée de l’orangerie, l’institut culturel suédois, les siestes sonores à la villa vassilief, la bibliothèque de la cité universitaire, offprint aux beaux arts, le salon de la photo, du métro, une conférence sur la danse classique au MK2, le feu d’artifice du musée rodin, les grands voisins, une table ronde sur les centres d’art contemporain au palais de tokyo, une conférence TED

(sète aussi, un peu de vacances en famille au bord de la mer)


film

ioriginis
« une curiosité aussi originale que poétique, et une méditation sur le regard scientifique d’une rare justesse » (Le Monde)

I origins, de Mike Cahill, est un film qui parle de sciences, de spiritualité, d’existence. L’image du film est particulièrement travaillée, la bande originale aussi (the dø, will bates et phil mossman), les acteurs sont cools. L’intrigue est originale, intelligente, et le sujet de l’iris ultra interessant (donnant une singularité au film dans son ensemble). C’est un monde à part, pourtant très proche du notre. Je ne suis pas trop science fiction d’habitude, mais j’ai beaucoup aimé.

“Every living person on this planet has their own unique pair of eyes.
Each their own universe.”

synopsis : Sur le point de faire une découverte scientifique, un médecin part en Inde à la recherche d’une jeune fille qui pourrait confirmer ou infirmer sa théorie. Le film retrace le voyage incroyable qui va relier des individus totalement différents, et prouver que la science et les sentiments ne sont pas deux univers séparés…


desmots
c-e1514736919663.jpg


voilà, c’était l’automne, 61 jours d’octobre et de novembre, des aventures et des découvertes, vous pouvez racontez les votres aussi, c’est toujours interessant (et à l’année prochaine)(lol)

la bise,
claire

ps : la photo en intro c’est « Chloe, Kim & Catherine » par Betina du Toit (@betinadutoit)

Publicités

8 Commentaires

  1. Garance

    Quoi de mieux que de lire un article de Claire pour bien commencer l’année? Les photos du photographe islandais sont vraiment dingues/j’adore l’initiative des fleurs à NY (pitié mais qu’il vienne à Paris)/après des mois de favoris où tu mettais ses tweets, j’ai enfin craquée et je me suis abonnée à Loïc Prigent hahahahah
    (Oh et aussi, la mise en page, I see youu 😏)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s