JANUARY

HI !

fuseaux horaires, fusées aurores.

janvier1

Janvier est déjà derrière nous, c’était le mois de la nouvelle année (but chill on a juste changé un chiffre, d’ailleurs jeudi j’ai encore écrit qu’on était en 2015 hihi), du bac blanc de français aussi (vous devez être ravis de l’apprendre) et surtout tout plein d’autres choses qui nous amènent à l’article bazar, qui regroupe à peu près les choses que j’ai découvertes ce mois, et qui n’ont aucun rapport entre elles. J’allais oublier mais il a aussi neigé (pas énormément là ou j’habite mais regardez à New York c’est pas la même ambiance (ici))  !
Je sais que si vous en avez envie vous le ferez spontanément, mais n’hésitez pas à me dire ce que vous avez découvert (ou vécu) aussi, partageons et cultivons nous ! (yay)

tumblr_mswwmv2vaq1qbmf3no1_500

« c’est parti »


UN ARTISTE

matarchi

Matthias Jung est un graphiste allemand qui, depuis l’enfance, est fasciné par le collage. Photoshop a maintenant remplacé ses ciseaux et sa colle, et il décrit cette série d’architecture imaginaire comme des « petits poèmes architecturaux ». Ces assemblages plutôt inattendus sont une façon de voir le monde différemment, avec une perspective différente. C’est orignal et à la fois pertinent, dans le sens où ses créations, inscrites dans des paysages réels, apportent un ancrage dans le réel (quelle déduction).
J’aime beaucoup la manière poétique dont ces collages sont réalisés, et surtout le réalisme qui s’en dégage (tout en étant surréaliste BON j’espère que vous me comprenez).

“J’aime avoir des éléments qui causent de nombreuses associations différentes. La composition des éléments individuels est corrélée à une logique, comme dans un rêve. Fondamentalement, les rêves sont des collages. Pour que mon travail fonctionne correctement, je dois aussi tenir compte des règles de conception. Ainsi, la relation entre ordre / désordre et homogénéité / diversité doit être respectée. Un bâtiment doit d’abord être stable et crédible avant que j’ajoute un peu de «désordre», de le laisser voler par exemple. Je tisse, pour ainsi dire, les réalités spirituelles dans les choses de tous les jours.”

-> des articles ici, et aussi .

En parlant d’artiste, je vous avais parlé d’OKUDA en juillet (ici) et récemment j’ai vu qu’il avait réalisé les fresques géométriques et colorées d’une église transformée en skatepark. C’est assez impressionnant, et atypique aussi, je vous met le lien de l’article ICI si ça vous intéresse ! (vous avez vu comme il y a trop une continuité dans les articles ohlala)


UN SAMEDI À PARIS

parisparis

Samedi 23 janvier j’ai du me lever à 6h00. Mais ça fallait le coup. L’idée c’était shopping et expo mais à défaut d’en trouver une qui soit relativement accessible et qui me donne envie, je vous laisse deviner ce qu’on (mum and I) a fait. Nous avons commencé par le quartier des grands magasins, vous savez Printemps, Galleries Lafayette, et aussi citadium #touristes ahah mais la vue est belle, qu’on se le dise (d’ailleurs il y avait de la brume on ne distinguait meme pas le sommet de la tour eiffel). Après un petit détour par brandy melville rue de Rennes (ouuhh quelle originalité lol), on a mangé dans le Marais et continué notre après midi là bas, entre friperies, petites rues sympa, l’expo Musées à venir (ici, c’était l’instant culturel du hasard, mais se balader dans paris est en soit quelque chose de très agréable et culturel), et nous nous sommes aussi un peu perdues dans le BHV. Je ne pensais pas que le Marais (4e) était un arrondissement si grand, mais j’aime beaucoup sa dynamique ! Nous sommes allées jusqu’à Beaubourg puis il était temps de repartir.
C’était une journée plutôt cool, c’était une sorte de coupure dans la routine et j’aime toujours autant Paris (ah oui c’était pendant la MFW mais je n’ai vu aucun mannequin ahah tant pis pour eux mdr).

tumblr_n2p3elzgfh1s9lptno1_500my mood that day


UN FILM

inteeern
THE INTERN, ou Le nouveau stagiaire de Nancy Meyers, sorti en octobre 2015, est un film que j’avais vu au cinéma et que j’ai récemment (vendredi) re regardé (tu te reconnaîtras partner in crime). Ce n’est pas un grand film qui vous fera réfléchir au sens de la vie mais plutôt un  feel good movie qui se regarde bien. On se laisse porter par l’histoire, Anne Hathaway est toujours aussi belle et on rigole bien. En tout cas, j’ai bien aimé ce film (comédie américaine). -> BA

SYNOPSIS : Ben Whittaker, un veuf de 70 ans s’aperçoit que la retraite ne correspond pas vraiment à l’idée qu’il s’en faisait. Dès que l’occasion se présente de reprendre du service, il accepte un poste de stagiaire sur un site Internet de mode, créé et dirigé par Jules Ostin.

theintern


UN TWEET
Capture d’écran 2016-01-17 à 14.00.38.png


bye bye,
C.

 

Publicités

23 Commentaires

  1. emmabinois

    Je l’attendait cet article ! Encore une fois, j’adore !
    Le Marais est mon quartier préféré, j’y suis souvent, on se verra peut-être ahah.
    Et puis le film Le Stagiaire est top !!
    Des bisous, Emma

    Aimé par 2 people

  2. amephemere

    et bah heureusement que tu m’as redirigé ici parce que j’adoooore cette article et ces découvertes et next time que tu vas à Paris je peux te proposer un autre coin très cliché et touristique (mais c’est chez moi donc on passera outre): Montmatre/Abbesses
    much love

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: APRIL |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s