OCTOBER

HOLA !

« L’absurdité n’apparaît que lorsque l’aplomb disparaît. » (A. Bénard)

octobre

Octobre est passé vite, presque trop, et je ne dis pas du tout ça parce que la moitié était consacrée aux vacances, non non. Et fin de mois rime avec anchois article bazar, aka « tiens les découvertes du moment n’ayant aucun rapport entres elles » !

C’est parti ! 


UN DOCUMENTAIRE

FUTURE OF FASHION – Ce documentaire sur la mode est tellement intéressant ! Alexa Chung nous plonge dans l’univers de la mode, les coulisses si vous voulez, en rencontrant les différentes personnes qui y participent (étudiants, stylistes, psychologues, et tant d’autres) . Si vous aimez la mode ou que vous vous y intéressez un peu, je vous le conseille vivement. mais vraiment.

« the true depths of the fashion industry » C’est en VO, pas toujours très evident mais pas inaccessible je pense.


DEUX ARTISTES

hdlsmjfqekldsm

Ce projet intitulé One of Us est une collaboration entre photographe de mode Giacomo Favilla et la designer en origami Francesca Lombardi. « L’intention était de créer une impression de monde imaginaire, où nature animale et humaine se mélangent en une seule entité. » J’aime beaucoup cette série, le raffinement des masques et la délicatesse des clichés.

-> article du Journal du design ICI !


UN FILM

grandbuho

THE GRAND BUDAPEST HOTEL (Wes Anderson, 2014) – Je l’ai, et je crois que le mot est ENFIN, vu ! J’ai adoré ce film, que ce soit le scénario, la bande originale, les acteurs, la réalisation.. Vraiment, cet univers m’a subjuguée !

SYNOPSIS « Un écrivain célèbre se remémore sa rencontre avec Zero Moustafa, le mélancolique propriétaire d’un grand hôtel décati au coeur de l’Europe centrale. Autour d’un dîner, monsieur Moustafa, qui fut l’homme le plus riche de la République de Zubrowka, raconte ses débuts, en 1938, comme lobby boy, dans les couloirs du Grand Budapest Hotel alors au comble de sa gloire. Le concierge, le charmant, badin et prolixe monsieur Gustave le prit sous son aile. L’une des clientes attitrées de l’hôtel, l’antique madame D, l’une de ses innombrables vieilles maîtresses, lui légua un tableau de la Renaissance d’une immense valeur. Une cascade d’aventures rocambolesques, sur fond de montée du péril totalitaire, s’ensuivit… » (bande annonce ici)

graand bubu


UN TWEET

Capture d’écran 2015-10-31 à 19.40.24


ALLEZ, A LA PROCHAINE ! 

Capture d’écran 2015-07-18 à 09.30.39

Publicités

6 Commentaires

  1. Alexia's litlle fashion world

    Les tweets de Loic Prigent me font tellement rire, ils sont improbables ahah !
    J’avais commencé à regarder « the grand budapest hotel » dans un avion mais c’était en anglais pas sous titré et j’avais mal aux yeux et tout donc j’ai préféré laissez tomber et le regarder bien un autre jour. En attendant je me rattrape en regardant tout les autres films de Wes Anderson ahah ! J’ai vu « moonrise kingdom » et « a bord du darjeeling limited » et il faut que je regarde « La famille tenenbaum » que j’ai acheté en dvd à 2 euro ….
    En tout cas, cool article !
    Kiss

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s